Envoyer à un confrère
  Nous contacter



Accueil > ANGH > Archives > Edito > Edito 2002 > Novembre 2002
Novembre 2002 : Editorial de Bernard NALET

denrées alimentaires
L'ANGH et son nouveau style

Chers Amis,

En Avignon, une page a été tournée. Olivier Nouel arrivé à la fin de son mandant de président n'a pas souhaité se représenter. J'ai eu l'honneur d'être élu par nos collègues du Conseil d'Administration pour lui succéder. La tâche est difficile. Avec son dynamisme, son travail opiniâtre et sa faconde littéraire inimitable, il a mis l'ANGH sur une autre orbite. Sa phrase célèbre "Nous sommes partout" a fait le tour de tous nos services et ébranlé quelques murs de vieilles institutions.

A chacun son style. Je n'essayerai pas d'imiter son style littéraire ; j'en suis incapable. Quant au reste, je vous laisserai juge. Soyons sans crainte, nous continuerons à travailler en étroite collaboration et je suis fondateur de la cellule de soutien aux anciens présidents de l'ANGH.

Quelques nouvelles :

- Le bureau de l'ANGH a été modifié à l'occasion de cette élection. J'ai le plaisir d'avoir comme vice-président Alex Pariente (Pau). Nicolas Delas (Montefermeil) reste secrétaire mais il a pour l'aider comme dans la vraie vie Bruno Lesgourgues (Montfermeil) qui devient secrétaire adjoint. Hervé Hagège (Créteil) me remplace à la trésorerie. Nous avons souhaité que secrétaire et trésorier soient plus proches. Désormais, le trésorier encaissera les cotisations et ce ne sera plus le secrétariat qui sera chargé de cette tâche. Vous trouverez ci-joint un appel à cotisation pour l'année 2003.

- Le prochain congrès aura lieu à PAU les 19 et 20 septembre 2003. Retenez dès maintenant cette date car ce sera somptueux. Après les fastes du Palais des Papes, nous aurons les honneurs du Parlement de Navarre. Alex Pariente nous prépare de nombreuses surprises. Dès maintenant, nous avons pris une option auprès d'Air France pour un tarif de groupe. Le prix proposé est de 94 euros aller-retour pour Paris-Pau. Nous avons fait une pré-réservation pour 50 personnes. Les premiers inscrits seront les premiers servis. Après, nous ne pourrons pas honorer les remboursements du tarif fort (environ 350 euros aller-retour). A l'occasion du prochain Conseil d'Administration, début décembre, nous élaborerons le programme scientifique. Toutes les propositions de thème sont bienvenues et peuvent nous être transmises par le biais du site de l'ANGH.

- Pendant le congrès d'Avignon, une enquête a circulé pour évaluer votre degré de satisfaction par rapport au site Internet de l'association. Malheureusement, le taux de réponse a été faible et certainement pas à la hauteur de l'investissement de nos maîtres toile qui font un travail extraordinaire. Il est évident que pendant ce congrès, nous avons eu à répondre à beaucoup d'enquêtes…
Aussi, vous trouverez dans cet envoi un nouveau document que nous vous demandons de remplir si vous ne l'avez déjà fait et de le transmettre dans les meilleurs délais à Bruno Bour.

 Enquête de satisfaction du site de l´ANGH (PDF 158Ko)
Retour en haut de page

- Le mandat de nos représentants à la FMC-HGE (Jean Claude Barbare et Philippe Cassan) est arrivé à son terme. Ils peuvent parfaitement se représenter. Ils ont accompli un travail très important reconnu par l'ensemble de la communauté des Gastroentérologues. Cependant, il nous est demandé d'organiser l'élection des représentants à cette association et c'est pour cette raison que vous trouverez ci-joint un appel à candidature.

- Pendant le congrès d'Avignon, certains thèmes sont ressortis nettement et vont correspondre à des grands travaux à venir pour notre association. Denis Labayle nous a sensibilisé avec l'aide du Docteur Tenaillon sur les principes d'évaluation des services. Un groupe de travail va se mettre en place pour recueillir l'ensemble des protocoles existants dans nos unités. Ceci pourrait permettre d'établir une base de travail pour un groupe d'évaluation éventuel.

Le deuxième point est la poursuite des discussions avec nos collègues du CREGG sur la possibilité d'élaborer des collaborations entre le secteur public et le secteur privé notamment sur l'utilisation commune des plateaux techniques. Un questionnaire a circulé pendant le congrès qui montre qu'au moins 2/3 des participants étaient favorables au principe de cette collaboration même s'il peut y avoir des difficultés de mise en place locale ou des difficultés réglementaires. Nos collègues du CREGG ont diffusé le même questionnaire auprès de leurs adhérents. Nous sommes en attente des résultats. S'il y a également une volonté précise de travailler pour élaborer une plate-forme à un niveau national, nous engagerons ce travail dans les meilleurs délais.

- Je participe régulièrement à des réunions sur la démographie médicale et notamment sur le nombre de gastroentérologues qui seront formés dans les années à venir. La tâche risque d'être rude pour maintenir le même nombre de gastroentérologues formés car nos autres collègues spécialistes sont beaucoup mieux armés que nous pour avoir de meilleurs pourcentages. De ce pourcentage, découlera bien évidemment la présence à venir d'internes de spécialité dans nos services.

- Nous allons prochainement établir des liens avec nos collègues de la fédération de Cancérologie des Hôpitaux Généraux. Il est extrêmement important que nous œuvrions dans le même sens. Ils proposent la création dans les hôpitaux généraux de comités de lutte contre le cancer au même titre que les CLIN et les CLUD. Cette idée est à développer pour permettre une meilleure collaboration entre les spécialistes d'organes et les services de radiothérapie et de cancérologie dans les hôpitaux généraux. Nous nous réunirons avec ces collègues très prochainement. Jean Claude Barbare (Compiègne) et Henri Moindrot (Valence) sont particulièrement chargés de ce dossier.

Bon courage à tous pour affronter ce nouveau semestre avec des internes présents dans nos services de plus en plus en pointilleux. On a vraiment le sentiment qu'il faut que le sang neuf reste neuf et que les vieilles pointures s'usent jusqu'à la corde. Bien amicalement à tous.

Bernard Nalet
Président
Montélimar Novembre 2002

Retour en haut de page