Hépato-Gastroentérologues

ANGH Association Hépato-Gastroentérologues Hôpitaux Généraux

ALLO PHONE Communication propose de gérer et traiter  les appels téléphoniques. Les prestations d'ALLO PHONE sont adaptées à de nombreux domaines d'activité notamment l'artisanat, les sieges sociaux, les cabinets d'avocats.

Emploi Hépato-Gastroentérologie Recherche clinique de l´ANGH Pratiques Médicales & Hospitalières en Hépato-gastroentérologie Hépato-Gastroentérologie et Hôpitaux Généraux Français 

ANGH

Le site de l’ANGH, Association Nationale des Hépato-Gastroentérologuesdes Hôpitaux Généraux, est dédié à l’Hépatologie et la Gastroentérologie des services des hôpitaux français.

L'ANGH réunit les hépato-gastroentérologues des hôpitaux généraux français dans un climat de convivialité afin de développer le partage d'informations médicales, professionnelles et de promouvoir la recherche clinique en son sein. Bienvenue à tous nos collègues francophones et européens.
L’ Association Nationale des Hépato-Gastroentérologues des Hôpitaux Généraux a pour but de défendre et promouvoir les activités de soins et de recherche et d'enseignement de l'hépato-gastroentérologie des Hôpitaux généraux de France.

mardi 11 décembre 2018

Créer son unité de recherche clinique

Créé ton URC !

Dr Mehdi Kaassis, CH Cholet                                                            


L’unité de Recherche Clinique (URC) du CH de Cholet est née en 2016 de la volonté de la CME et de la direction de l’établissement.

L’idée était d’uniformiser autour d’une structure, les pratiques de recherche, qui étaient réalisées dans différentes équipes (Pneumologie, Hépato gastroentérologie, Oncologie) mais sans aide ni coordination, sans uniformisation des pratiques. 

Une enquête interne au CH avait montré que 80% des praticiens étaient intéressés par la recherche mais que seuls 30% d’entre eux participaient à des protocoles, faute de temps pour le recueil des données et compte tenu du travail administratif associé.

L’URC a pour fonction de faciliter l’accès du patient à l’innovation : leur permettre de participer aux protocoles de recherche réalisables sur le CH sans déplacements vers d’autres établissements (CHU, centre de lutte contre le cancer…).

L’URC était, à ses tout débuts, constituée d’un 0.5 EPT d’ARC et de 0.1 ETP de coordinateur médical... En 2 ans, l’équipe s’est étoffée, composée maintenant de 3 ETP d’ARC, d’une secrétaire (0.1 ETP) et d’une pharmacienne coordinatrice (0,5 ETP). Elle s’appuie sur un Comité de Recherche Clinique qui se réunit une fois par mois, celui-ci comprend le président de CME, la coordonnatrice de l’URC, le directeur général et le directeur financier du CH, et 4 représentants de médecins impliqués.

Le Comité de Recherche Clinique a pour fonctions d’étudier, de valider les études proposées après évaluation de faisabilité, de gérer le volet financier, de définir la politique de recherche du CH.

L’URC fonctionne en auto financement par les études institutionnelles et industrielles, avec un budget propre et sacralisé : toutes les recettes des études sont versées et réinvesties dans l’URC (pour le recrutement d’ARC par exemple). 

Par ce système, la direction Générale et financière du CH s’y retrouve aussi (ce qui est loin d’être négligeable …), ce qui permet une adéquation entre le volet « financier » et « médical » de la politique de recherche du CH.

La première mission de l’URC a été de mettre à disposition du temps d’ARC auprès des équipes afin de les aider à :

  • saisir les données,
  • assurer la logistique, 
  • coordonner les acteurs (investigateurs, promoteur, services supports tels le laboratoire, la pharmacie, l’imagerie…),
  • réaliser les études selon les bonnes pratiques cliniques et garantir le respect des protocoles,

Puis les outils nécessaires au bon déroulement des études ont été créés : bases de données, requêtes, agenda patient, onglet dans le Dossier patient informatisé. Des contacts avec les services cliniques, médico-techniques et supports ont été mis en place pour l’évaluation de la faisabilité des études et leur bon déroulement.

Cette structuration a permis d’augmenter régulièrement le nombre d’études ouvertes sur le CH, d’ouvrir des études à promotion industrielle et d’augmenter le nombre de patients inclus dans les études cliniques. Différents services se sont mis à la recherche depuis l’ouverture de l’URC, on citera par exemple : rhumatologie, réanimation, réadaptation fonctionnelle, neurologie, chirurgie vasculaire …

Après 2 ans d’activité, l’URC s’autofinance, ceci grâce à l’activité et aux financements alloués par le GIRCI-GO (temps EMRC Equipe Mobile de Recherche Clinique), aux rétributions des frais fixés dans les conventions, au financement DGOS pour signature de conventions uniques. 

De nouvelles perspectives s’offrent cette année par la mise en place de la DRC2I (Délégation à la recherche clinique et à l’innovation interdépartementale), et la création de la Maison de la Recherche Interdépartementale (49, 53, 72). Grâce à ces structures, nous espérons faciliter les collaborations entre investigateurs des différents établissements, développer les inclusions dans les protocoles institutionnels, faire aboutir des projets de recherche émanant de nos équipes. 

Notre URC, qui n’a que 2 ans, est bien petite par rapport aux autres structures établies depuis longtemps avec de forts moyens, que l’on retrouve dans les CHU ou dans certains CHG. Mais, l’URC du CH de Cholet est devenue une unité facilitante et structurante de notre CHG : l’activité, la présence d’ARC aptes à gérer le « pratique » des protocoles, a permis à de nombreux médecins du CH de s’impliquer ou de se remettre à la recherche. Le fait de savoir qu’il existe une URC, peut aussi être attractif pour le recrutement de jeunes praticiens, souhaitant mener une activité de recherche.

Fort de ses éléments, on ne peut que vous inciter, si votre centre n’a pas d’unité de recherche, à en créer une. Si tu veux avancer, créé ton URC !

Et on peut formuler un souhait : qu’à l’occasion des prochains congrès ANGH, les ARC de chaque centre puissent se rencontrer, pour créer un esprit de recherche pour l’ANGH, pour conforter, partager les expériences de recherche en CHG, et être moteurs des études de l’ANGH.

A Bastia et à Annecy, viens avec ton interne mais aussi avec ton ARC !

ANGH ment vôtre

Dr Mehdi Kaassis, CH Cholet

 

Marie Gaumé, Coordinatrice Médicale, Caroline Francois et Laura Vallée, ARC de l’URC de Cholet.

Hépato-gastroentérologie

Analyses commentées en Hépato-Gastroentérologie
Bibliographie commentée d'Alex Pariente (CH de Pau) parallèlement publiée dans "La Revue du Praticien-Médecine Générale".

Analyses d'Hépato-Gastroentérologie 2007
AINS - AAP et Hémorragie digestive Haute : Hémorragie digestive haute, AINS Coxibs Aspirine faible/forte dose Antiagrégants : quel risque actuel. MICI et Grossesse : Maladies Inflammatoires de l’Intestin et Grossesse : une méta-analyse. Hépatite B et vaccination : Hépatite B : 20 ans de vaccination à Taïwan

Evaluation des Pratiques Professionnelles Evaluation des pratiques : La Longue Marche mènerait-elle à l' enfer bureaucratique ? EBO et surpoids : Endobrachyoesophage et surchage pondérale : le lien passe par le ventre. Eructation : Eructation, Relaxation du Sphincter Inférieur de l'Oesophage. Obésité et sociologie : Voies de Progession de l'Obésité dans la Société. Ictère et sport : Ictère et Consommation d'Androgènes. Ictère sévère chez les fous de leur corps ou la jaunisse des salles de sport.

Hépatites alcooliques aigües - Colite ischémique - Colestasie aigüe - Diverticulite - Diarrhée chronique : Fiches pratiques en hépato-gastroentérologie.

Hépatites Alcooliques Aigües : Score de Madrey. Calcul du score de Madrey au cours des hépatites alcooliques aiguës.

Syndrome de Sevrage Alcoolique : Conduite du traitement préventif. Conduite du traitement préventif d’un syndrome de sevrage alcoolique. Le traitement préventif d’un sevrage alcoolique sévère est UNE URGENCE.

Colite Ischémique : Eléments du diagnostic - Bilan étiologique. La colite ischémique (CI) est une entité recouvrant l’ensemble des lésions secondaires à une anoxie d’origine circulatoire, artérielle ou veineuse, aigüe ou chronique, de la paroi du côlon et/ou du rectum.

Colectasie Aigüe : Définition - Traitement médical - Endoscopie. La colectasie aigüe est une dilatation colique aigüe.

Diverticulite : Indications du traitementla diverticulite est une inflammation et/ou infection d’un diverticule du côlon.

Diarrhée Chronique : La diarrhée chronique est constituée de plus de 2 selles par jour tous les jours depuis au moins 1 mois.

Surcharge en Fer et Autres Anomalies Génétiques

DEFICIT HEREDITAIRE EN CERULOPLASMINE
Il s'agit d'une affection autosomale récessive liée à des anomalies du gène de la ceruloplasmine situé sur le chromosome 3. Ces mutations entraînent un défaut d'excrétion cellulaire du fer qui reste "bloqué" et s'accumule dans les tissus, notamment dans le système nerveux central, le pancréas, le foie et la rétine.

ATRANSFERRINEMIE
Il s'agit d'une maladie exceptionnelle, autosomale récessive liée à une mutation du gène de la transferrine sur le chromosome 3. La carence en transferrine est responsable d'une anémie hypochrome microcytaire sévère présente dès la naissance nécessitant des transfusions sanguines ou des injections de transferrine et d'une surcharge en fer prédominant au niveau du foie, pancréas, cœur, thyroïde et rein.L'anémie s'explique par le fait que les précurseurs érythropoïétiques ne captent le fer que via la transferrine, la surcharge tissulaire étant secondaire à une hyperabsorption digestive et à l'apport transfusionnel, le fer étant distribué aux tissus sous forme non lié à la transferrine.

ATAXIE DE FRIEDREICH
C'est une maladie autosomale récessive qui touche essentiellement le système nerveux central et périphérique et le cœur. Elle s'accompagne d'une ataxie progressive et d'une cardiomyopathie. Elle est due à une mutation du gène codant pour la frataxine situé sur le chromosome 9, entraînant une accumulation de fer dans les mitochondries, notamment au niveau du muscle cardiaque.

Physiopathologie des Surcharges en Fer Docteurs Audrey IMBERT, Luc DARNIGE, Jean Claude BARBARE - CH de Compiègne

Ascite - Varices Oesophagiennes - Hémorragie Digestive Fiches pratiques en hépato-gastroentérologie

Ascite : Analyse - Ponction et compensation - Prévention et traitement de l’infection. Analyse du liquide d’ascite. Ponction et compensation de l'ascite par Albumine. Prévention de l’infection du liquide d’ascite. Traitement de l’infection du liquide d’ascite. Prophylaxie secondaire.

Varices Oesophagiennes : Stades - Surveillance - Prophylaxies du saignement. Stades endoscopiques des varices oesophagiennes. Surveillance de varices oesophagiennes. Prophylaxie primaire par bêta-bloquants.Traitement de la rupture de varices oesophagiennes. Sonde de Blakemore. Prophylaxie secondaire par bêta-bloquants. Stratégies en cas de varices oesophagiennes.

Hémorragie Digestive : Organisation du circuit de prise en charge Admission d’un patient pour hémorragie digestive haute. Protocole de prise en charge de nuit au SAU. Score de Rockall.

.
Services de gastroentérologie

22/11/2018 - Créer son unité de recherche clinique
Créé ton URC ! Dr Mehdi Kaassis, CH Cholet                        ...

08/11/2018 - JFHO 2019
Journées Francophones d’Hépato-gastroentérologie et d’Oncologie Digestive 2019 ,www.jfhod.com, Prochaine...

19/10/2018 - ANGH PACA 2019
Chères amies, chers amis, La 2ème rencontre PACA-ANGH (Association Nationale des Gastro-Entérologues des Hôpitaux...

ANGH
Association Nationale
des Hépato-Gastroentérologues
des Hôpitaux Généraux

CHI Le Raincy Montfermeil
10, rue du Général Leclerc
93370 MONTFERMEIL – France
Tel : 01 41 70 81 21
Fax : 01 41 70 81 94